Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CGT TERRITORIAUX  DU GARD

la cgt - service public territorial

mercredi 14 decembre les ATSEMS et faisant fonction sont en lutte.. dans le Gard et ailleurs

Publié le 12 Décembre 2016 par maryno

 

Au moins un poste d’ATSEM par classe à temps complet

La clarification des missions des ATSEM

L’augmentation du point d’indice pour des salaires décents

La résolution du problème de triple hiérarchie (Collectivité territoriale, éduca-tion nationale et associations d’éducation populaire)

Formation professionnelle tout au long de la carrière et le rétablissement à 1% de la cotisation CNFPT

La création d'un cadre d'emploi en catégorie B pour permettre un déroule-ment de carrière.

La reconnaissance de la pénibilité (risques troubles musculo-squelettiques-psychosociaux, bruit, stress) : catégorie active pour tous et retraite à 57 ans au lieu de 62 ans à taux plein

La reconstruction de carrière : lors des transpositions des accords JACOB 2007 signés notamment par la CFDT, les ATSEM ont toutes vu leur ancienneté remise à zéro

Que les collectivités ne suppléent pas à l’éducation nationale qui doit assurer son rôle (remplacement enseignant, AVS)

STOP aux emplois précaires dans l’école en particulier

Intégration des « faisant fonctions » remplissant les conditions requises dans le cadre d'emplois.

La création d’un dispositif de formation adapté permettant le reclassement en cas d’inaptitude à exercer les fonctions d’ATSEM

La mobilisation des moyens financiers nécessaires au bon fonctionnement des collectivités territoriales

Le respect des principes statutaires en matière de formation et de pénibilité, à l’inverse de la logique portée par les projets de Compte Personnel de Formation et de Compte Personnel d’Activité

Le minimum Fonction publique à 1 800€brut mensuels,

le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat accumulées depuis 2000,

le rétablissement de l’avancement d’échelon à la durée minimale,

la revalorisation des grilles

et la juste reconnaissance des qualifications, à l’opposé de ce qu’impose le protocole minoritaire PPCR dont nous demandons l'annulation.

commentaires